Christophe San Miguel (King Marcel) : “C’est la dimension entrepreneuriale de l’école qui me séduisait”

Oct 26, 2017

A 38 ans, Christophe San Miguel (Executive MBA 2006) intègre emlyon business school et découvre l’entreprenariat. 7 ans plus tard il lance avec son associé, le restaurateur Jean-Christophe Cons, l’enseigne King Marcel. Sur le marché du burger, ils jouent la carte de la qualité, « à la française ». De nouvelles adresses – en propre et en franchise - vont bientôt ouvrir suite à une levée de fonds, explique Christophe San Miguel.

Qui est King Marcel ?

Une récente enseigne de burgers « à la française ». Avec mon associé, nous nous positionnons sur le segment du « fast casual » : rapide mais de qualité. King Marcel propose ainsi une gamme de 6 burgers premium, conçus à partir de produits locaux, plus un septième qui change tous les 15 jours, le « Marcel du marché ».

Intégrer emlyon business school était le chemin à suivre pour lancer King Marcel ?

Quand je suis retourné à l’école, j’avais un parcours d’étudiant en école de commerce assez classique comme sales director dans de grands groupes. A l’époque, j’avais fait le tour du salariat, je voulais me lancer, construire mon propre projet. C’est donc la dimension entrepreneuriale de l’école qui me séduisait. 

Un conseil reçu à emlyon ?

Il vient d’un professeur de finance : « la trésorerie avant tout ! » Toujours garder un œil dessus pour assurer l’avenir d’une entreprise.

Le plus difficile dans l’entrepreneuriat ?

J’ai eu la chance de ne pas me lancer seul, et honnêtement nous avons connu peu de difficultés. Face à certaines décisions, on peut parfois se sentir un peu seul, il n’y a plus 15 personnes à trancher. Mais c’est aussi le bon côté d’être son propre chef.

Un conseil à destination des étudiants de l’école ?

Moi j’ai attendu avant de me lancer dans l’entreprenariat. Pour autant je ne leur dirais pas nécessairement « foncez ! », encore que cela dépende du projet. Se forger une première expérience dans un groupe permet aussi d’acquérir des codes de savoir-être toujours utiles.

Un entrepreneur qui vous inspire ?

Je suis surtout épaté par les grands entrepreneurs américains : les Page, Brin, Zuckerberg ou Musk…  Ils disent nous allons changer le monde et ils font, vraiment.

Jamais sans ?

Une pause repas le midi, souvent fast mais casual ;)

La cuisson du steak ?

Saignante ! A condition d’avoir une viande aussi excellente que celle de King Marcel.

Christophe San Miguel (King Marcel): "It's the entrepreneurial aspect of the school that attracted me" 
At 38, Christophe San Miguel (MBA Executive 2006) joined emlyon business school and discovered entrepreneurship. Seven years later, he launched King Marcel, with his partner, catering professional Jean-Christophe Cons. In the burger market, they are playing the quality card; the burger à la française. They will open more venues - their own and franchises – just a soon as they can raise the funds to do so, says Christophe San Miguel. 
 
Who is King Marcel? 

A new burger house à la française. My partner and I are positioning ourselves in the "fast casual" segment: fast food but quality food. King Marcel offers a range of 6 premium burgers, made from local products, plus a seventh that changes every 15 days: the "Market fresh Marcel.”

Was joining emlyon business school the best way to launch King Marcel?

When I went back to school, I had a fairly classical business background as a sales director for large groups. At the time, I felt like I had ‘done’ being an employee, I wanted to start building my own project, so it was really the entrepreneurial aspect of the school that attracted me.

What advice did you get at emlyon?

I finance professor told me: “Get your treasury in order!” Above all else, keep an eye on the money to safeguard the company’s future. 
What’s the hardest thing about entrepreneurship? 
I was lucky not to start alone, and honestly we met with few problems. Sometimes decision making can feel a little lonely, there are only 15 people to help decide, but it's also good to be your own boss.

Any advice for the students of the school? 

I waited before embarking on entrepreneurship, so I would not necessarily tell them "go for it!”, although it depends on the project. Also, forging an initial experience within a group enables you to acquire certain codes, which is always useful. 

Which entrepreneur who inspires you? 

I am especially amazed by the great American entrepreneurs: Page, Brin, Zuckerberg or Musk ... They say we will change the world and they do, really. 

What are you never without? 

A lunch break! It’s often fast, but casual ;) 

How do you like your steak? 

Rare, provided the meat is as excellent as at King Marcel.

 

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.