• Bienvenue sur emlyon forever !

    Le portail des diplômés d'emlyon business school

Laurent Chevrier (Baldwin Partners) : « Créer une entreprise c'est avant tout partager une vision ! »

Dec 04, 2017

Président et co-fondateur avec Benjamin Vilain de l'entreprise Baldwin Partners créée en 2017, Laurent Chevrier (Mastère Spécialisé Entrepreneuriat & Management de l'Innovation - 2009) revient sur la création de son cabinet de conseil en ingénierie spécialisé sur les problématiques de l'Industrie 4.0. Intervenant principalement dans les secteurs des transports et des énergies, Baldwin Partners a fait de la notion de responsabilité sociétale l’un des piliers fondateurs des valeurs de la société.

Pourquoi la notion de responsabilité sociale est si importante pour toi ?

Au-delà de l'aspect purement économique, nous pensons que les entreprises ont aussi un rôle dans le développement social des villes dans lesquelles nos salariés sont implantés. Nous avons créé une fondation pour apporter un aspect social concret aux actions économiques de Baldwin Partners.

Justement, emlyon business school est également très présent dans la RSE. Tu as attrapé le virus lors de votre passage sur les bancs de l’école ?

Certainement ! Durant notre mastère spécialisé Entreprendre aux côtés de son directeur Michel Coster, nous avons apprécié cette transmission de valeurs qui sont fondamentales dans notre couple d'associés et notre cabinet.

Quelles sont les principales difficultés quand on veut lancer une startup qui se veut éthique ?

La principale difficulté est d'allier la nécessité économique à l'éthique d'une entreprise. Notre vision est qu'une entreprise doit avoir des bases saines pour se développer de façon pérenne. C’est pour cette raison que l'éthique de notre entreprise prime sur l'aspect économique. Nous sommes convaincus que cela à un impact sur le turnover dans notre métier. Nous travaillons tous les jours à modeler notre performance d'entreprise pour lier ces deux aspects.

Tu peux changer de vie du jour au lendemain... Quel business tu voudrais monter ?

Une chaîne de boulangerie & pâtisserie fine à l'étranger. J'aime voyager et je remarque souvent que la baguette est très appréciée, la marque "France" reconnue et pourtant il est très difficile de trouver des baguettes/pâtisseries. L'objectif est d'exporter le savoir-faire français traditionnel, faire voyager les apprentis boulanger français et former de nouveaux boulangers dans les pays implantés.

Quels moments t’ont le plus marqué au cours de ton aventure entrepreneuriale ?

La rencontre des deux associés et les débats pour imaginer Baldwin Partners ont été des moments fantastiques. Les trois premiers mois de notre aventure ont été très forts mais très difficiles car la création d'une nouvelle structure et d'une nouvelle marque nécessite énormément d'investissement. Créer une entreprise c'est avant tout partager une vision !

Ta vision du manager idéal ?

Un leader qui fédère ses équipes autour de valeurs communes et d'une vision claire et pragmatique. Il allie les objectifs de l'entreprise, ceux des salariés et les atteints.

Laurent Chevrier (Baldwin Partners): "Starting a business is really about sharing a vision!"

President and co-founder (along with Benjamin Vilain) of Baldwin Partners, created in 2017, Laurent Chevrier (Masters degree in Entrepreneurship 2007) looks back on the creation of his engineering consultancy, specialised in issues concerning 4.0 Industry. The consultancy operates primarily within the transport and energy sectors. Baldwin Partners has made social responsibility one of its founding values.

Why is social responsibility so important to you?

Beyond the purely economic aspect, we believe companies also have their part to play in the social development of the cities our employees call home. We established a foundation to ensure our economic actions would have tangible social impacts.

Indeed, emlyon takes CSR very seriously, did the school’s ethic inspire your foundation?

Definitely! During our Master's degree in entrepreneurship with Director Michel Coster, these values ​​were passed on to us; they are a fundamental part of our partnership and consultancy.

What difficulties do you face as an ethical start-up?

The main difficulty is combining the economic necessity with the ethics of a company. We believe that sustainable growth is rooted in a healthy foundation. That is why the ethics of our company take precedence over the economic aspect. We are convinced that this has an impact on turnover in our business. We work hard every day to shape our corporate performance in a way that combines two aspects.

If you could switch over night ... what kind of company would you set up?

A high-end bakery & pastry chain abroad. I like traveling and I often notice that the baguette is a very popular French speciality, and yet it is very difficult to find baguettes / pastries. My goal would be to export this traditional French expertise, to enable apprentice bakers from France to travel and to train bakers in our chosen countries.

What have been the most striking moments on your entrepreneurial journey?

When I met my business partner and we brainstormed Baldwin Partners: that was fantastic. The first three months of our adventure were exhilarating and also very difficult because building a new company and a new brand takes a lot of effort. Starting a business is really about sharing a vision.

What is your vision of an ideal manager?

A leader who creates team cohesion based on shared values and a clear and pragmatic vision. A good manager finds a way to reconcile the company’s goals with the employees’ objectives and expectations.  

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.