Madeleine Ceyrac : « Allier performance économique et impact social, c’est possible ! »

Jun 03, 2014

Diplômée du programme Grande Ecole MSc in Management (2005), Madeleine Ceyrac a l’entrepreneuriat social dans la peau. Sa carrière l’atteste. Elle a d'abord travaillé pour de nombreux projets humanitaires et de développement tels que l’association Mère Teresa en Inde, le Programme Alimentaire Mondial de l’ONU en Thaïlande ou Médecins du Monde à Paris. Par la suite, elle s’engage pendant quatre ans chez Ethicity, cabinet de conseil en développement durable, avant de rejoindre Entreprendre &+ en 2011 en tant que directrice déléguée.

Sous la peau, s’y cache également une âme d’entrepreneur. Madeleine a en effet fondé en 2009 un social business culinaire, Vélobar, aux côtés de l’Adie et du Centre des Jeunes Dirigeants. C’est donc une femme totalement tournée en faveur de l'entrepreneuriat social et de l'économie sociale et solidaire (ESS) qui s’est livrée au jeu des questions-réponses.

Quelles sont les activités que vous exercez actuellement au sein d’Entreprendre &+ ?

Entreprendre &+ est un fonds de dotation créée par un entrepreneur, fin 2009, dont l’objectif est de promouvoir l’entrepreneuriat au service de l’impact social, en France. Nous initions ou accompagnons des projets qui favorisent la création de projets à fort impact social, qu’ils se concentrent sur la phase de sensibilisation, d’inspiration, d’émergence, de financement ou de changement d’échelle et de duplication. Les « impact entrepreneurs » (ie des entrepreneurs qui développent des structures qui permettent de répondre à une problématique sociale ou sociétale majeure : éducation, environnement, lutte contre l’exclusion, santé, etc.) que nous soutenons bénéficient à la fois de financements, d’accompagnement stratégique et d’une mise en réseau.

Au sein d’Entreprendre &+, nous cherchons à prouver qu’il est possible de (ré)concilier social et business, à montrer que l’entrepreneuriat social est une alternative efficace et crédible d’engagement professionnel et humain, et à favoriser le rapprochement des entreprises de l’économie « classique » avec celles issues de l’économie sociale et solidaire.   

Que retenez-vous de votre passage à EMLYON Business School ?

Une forte pluridisciplinarité, une école tournée vers l’entrepreneuriat et le fait que l’on va ‘’au bout des choses’’. Quand on sort juste de l’école, on n’a pas forcément conscience de toutes les connaissances qu’on a accumulées et c’est finalement en arrivant sur le monde du travail que j’ai vraiment réalisé à quel point le contenu académique était de qualité. Apprendre à travailler en équipe, être créatifs, savoir démarcher des partenaires, imaginer des projets d’entreprises, se remettre en question… EMLYON m’a apporté tout ça et plus encore. J’ai par ailleurs gardé un lien fort avec une dizaine de camarades de promotion.

Quelles sont les opérations sur lesquelles vous travaillez actuellement ?

Nous soutenons chaque année un projet phare, dans lequel nous nous investissons fortement à la fois humainement et financièrement.  Cette année, il s’agit du projet ‘’Ticket for Change’’, porté par une jeune équipe d’entrepreneurs sociaux. L’histoire a débuté en février 2013 quand j’ai découvert sur L’Express un article de Matthieu Dardaillon qui exprimait son désir d’adapter le Jagriti Yatra (« voyage-éveil » en hindi)  - un tour de l’Inde en train pour rencontrer les acteurs de changement les plus inspirants du pays - en France. J’ai trouvé le concept génial et 100% pertinent avec notre ambition donner l’envie aux jeunes d’entreprendre et d’être des acteurs de changement. Quelques semaines plus tard, Entreprendre & + devenait partenaire-fondateur de Ticket for Change ; nous avons injecté 100 000€ dans le projet, embauché une personne à plein temps et je suis moi-même dédiée au projet trois jours par semaine depuis septembre dernier. Notre ambition : être l’étincelle qui permette à ce « tour de France des acteurs de changement » de voir le jour.

La particularité de Ticket for Change est de se concentrer sur la phase de déclic et de mise en action. En France, il existe de nombreuses structures dédiées à la sensibilisation (amont) et à l’accompagnement ou l’incubation de projets d’entreprises (aval). En revanche, Ticket for Change est le seul acteur à s’intéresser à cette phase d’entre-deux, le moment crucial du passage de l’envie à l’action. L’ambition du projet est précisément de susciter des déclics auprès de jeunes qui ont le potentiel de créer la France de demain et d’insuffler une nouvelle dynamique d’engagements solidaires, mais qui ne se savent pas comment s’y prendre ni par quel bout commencer.

Concrètement, de quelle façon cet événement va se dérouler ?

Ticket for Change va permettre à 50 jeunes sélectionnés de sillonner l’Hexagone pendant 10 jours pour qu’ils rencontrent des pionniers de l’innovation sociale dans notre pays. La pédagogie sera centrée sur l’immersion terrain, des sessions d’introspection avec des experts leaders,  l’apprentissage par l’expérimentation, le travail en équipe, des prototypages au sein d’incubateurs… Une ‘’Social Media Squad’’ sera par ailleurs chargée de faire vivre en live sur les réseaux sociaux le déroulement de la journée. Enfin, à l’issue de ce voyage, les participants bénéficieront de l’accompagnement de professionnels pendant 9 mois pour qu’ils puissent donner corps à leur projet. Nous sommes impatients de débuter cette aventure avec l’équipe de Ticket for Change !

 

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.