Bertrand Dolbeau, Directeur associé de Xamance : « Aujourd’hui, le terreau entrepreneurial est en bien meilleure condition qu’il y a 15 ou 20 ans »

Sep 25, 2014

La dimension entrepreneuriale est omniprésente dans le parcours de Bertrand Dolbeau (ESC 98). Même lorsqu’il rejoint de grands groupes, c’est pour créer une entité ou assurer une mission très spécifique. Au départ, sans idée très précise sur son avenir professionnel, sinon qu’il serait plutôt orienté vers le marketing et la vente, il vise EMLYON : « La part d’EMLYON est très importante dans le développement de mon parcours entrepreneurial : c’est là que j’ai acquis les bases de mes connaissances sur l’entreprise. Avec d’autres amis de promo, nous avions créé le « Guide du 1er emploi », au Bureau des élèves. Nous avions beaucoup travaillé sur la création d’entreprise, avec une large part laissée à l’initiative des élèves. J’ai d’ailleurs conservé des liens réguliers avec des amis de différentes promos de l’Ecole et accessoirement, j’y ai également rencontré mon épouse ! »

A la sortie d’EMLYON, vous entrez chez PPR ?

B.D. : A l’époque, la Direction stratégique lançait une nouvelle activité, Kertel, une carte téléphonique prépayée dans les enseignes PPR. J’ai participé à l’aventure de 1999 à 2003. Ensuite, Kertel a été revendu à Iliad, la maison mère de Free. Je suis resté six mois supplémentaires afin d’assurer le suivi et la transition avant de rejoindre un cabinet de conseil en stratégie et management, d’une vingtaine de consultants à l’époque, pour des clients essentiellement opérateurs télécoms. Ma dernière mission a consisté (2006-2008) à aider SFR à lancer Mobisud, un opérateur mobile international vers le Maghreb et l’Afrique. Mon activité se rapprochait beaucoup d’une création d’entreprise sauf évidemment que le financement était assuré par SFR et Maroc Télécom.

En 2008, Mobisud est réintégré au sein de SFR. Mais cette expérience avait conforté en moi l’envie de créer quelque chose et je me suis donc lancé dans mon aventure entrepreneuriale.


Vous créez Homebubble.com ?

B.D. : Oui, un service grand public, une aide à la gestion administrative des foyers. Nous avons eu près de 100 000 utilisateurs mais des difficultés à monétiser nos services. Nous nous sommes alors rapprochés, fin 2013, d’un autre acteur du marché : Xamance, spécialiste des services en ligne d’archivage et de gestion de documents. Une acquisition qui permet à ce dernier, bien implanté sur le marché professionnel, de se renforcer sur le marché grand public, point fort de HomeBubble.

Autre complémentarité entre les deux sociétés : l’une (Xamance) est référencée sur le cloud pro, le portail Cloud dédié aux TPE d’Orange, tandis que l’autre est hébergée sur le service équivalent de SFR Business Team.

Les deux sociétés réunies forment une équipe de onze personnes et affichent 4 M€ d’investissements R&D cumulés.


Des regrets ?

B.D. : Non. Je suis toujours aussi convaincu et enthousiaste quant à la création d’entreprise. Je le referai sans hésitation, surtout après avoir compté quelques expériences professionnelles dans de grandes sociétés. Aujourd’hui, j’aurais beaucoup de mal à revenir à un emploi de salarié classique. Dans une création, on trouve une alchimie d’éléments qui rend la vie professionnelle plus excitante, plus passionnante : l’entraînement des équipes, l’effort quotidien pour construire quelque chose sur des valeurs qui vous tiennent à cœur, en donnant le maximum de sens possible à ce qu’on fait. C’est très motivant. On a le sentiment de participer à la valeur économique de son pays et dans notre cas, de travailler dans le domaine environnemental (suppression du papier, dématérialisation…).

Vous n’hésiteriez donc pas à encourager de jeunes diplômés à se lancer dans  la création d’entreprise ?

B.D. : Je n’hésiterai pas une seconde, à condition, bien sûr qu’ils aient une bonne idée au départ et qu’ils fassent ce qu’il faut pour assurer de bonnes bases à leur entreprise. Aujourd’hui, il y a de très belles opportunités, le terreau entrepreneurial est en bien meilleure condition qu’il y a 15 ou 20 ans. Les mentalités ont évolué et les créateurs sont mieux reconnus. De nombreux investisseurs sont la recherche de la pépite qui deviendra la multinationale de demain !

Contact : Bertrand Dolbeau (ESC 98), tél.06 34 86 52 59, bdolbeau@xamance.com

 

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.