Rencontre réseau autour d'une dégustation au Vignoble du Château Haut Brion

Sep 30, 2014

Une bien belle visite que celle du Château Haut Brion ce vendredi 26 septembre, sous un magnifique soleil éclairant les vignes. Nous étions une petite vingtaine de diplômés EMLYON en région Aquitaine, attirés par la renommée de ce grand cru bordelais.

Ce vignoble, qui possède 5 siècles d’histoire, est aujourd’hui la propriété du prince Robert du Luxembourg. Ce dernier s’implique d’ailleurs dans l’exploitation en venant chaque mois au domaine.

La dominante est au rouge, avec les deux appellations Château Haut Brion et Mission Haut Brion et des vignes dont l’âge moyen est de 30-35 ans. Les vendanges ont lieu actuellement et elles sont réalisées manuellement par une équipe de 150 vendangeurs.

Plusieurs spécificités dont :

  • - un triple tri des grains de raisin, dont le dernier en mode optique via une machine louée depuis 5 ans
  • - un assemblage réalisé dans les cuves de stockage, avant la mise en tonneaux
  • - un domaine qui possède sa propre tonnellerie (comme 3 ou 4 autres châteaux du Bordelais) : fabrication de 5 tonneaux par jour / valeur d’une barrique 600-700 euros, revendue 50-70 euros au bout de quelques années

 

Le temps d’élevage pour les rouges est de 18 à 22 mois, dans un chai dont la température est maintenue à 14°C avec un niveau d’hygrométrie à 70-80%. Le chai permet de stocker environ 500 barriques d’une contenance unitaire de 225L, soit l’équivalent pour chacune de 300 bouteilles.

 

Compte tenu de la météo du mois de septembre, la vinification s’annonce sous les meilleurs auspices.

 

Aucune bouteille n’est vendue au château; tout est écoulé en primeur auprès de négociants sur la place de Bordeaux. In fine, 80% de la production partira à l’export.

 

A défaut de pouvoir acquérir une bouteille à la propriété, nous avons bénéficié d’une belle dégustation du millésime 2007, dont le prix de la bouteille aujourd’hui avoisine les 350 euros.

Du coup, à l’issue de cette visite, notre déjeuner réseau n’a pu se faire qu’à l’eau !

A votre santé … 

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.