Bruce Roch (MSc 96) : "Le marché d’EMLYON est mondial"

Oct 17, 2014

Après avoir été consultant en recrutement chez Alexandre Tic, ou encore avoir mis en place des politiques de « fundraising » innovantes (l’opération « sac à sapin ») pour Handicap International, Bruce Roch (MSc 96) pilote aujourd’hui la Direction RSE & Solidarité du Groupe Adecco France. Au sein du groupe d’emploi, il s’est précédemment investi sur les questions de handicap puis de diversité. Il est d’ailleurs président depuis 2011 de l’Association française des managers de la diversité (AFMD), qui regroupe 115 entreprises et organisations engagées, et engagé personnellement au sein du Club XXIe siècle.

Mais il est également, depuis sa sortie de l’Ecole, un compagnon de route fidèle du réseau EMLYON : coprésident, avec Valentine Chapus (ESC 95) du Club RH des diplômés, intervenant régulier sur les ateliers CV à Paris, et animateur des déjeuners et soirées Performance à Paris et à Lyon.

Pourquoi tout ce temps consacré au réseau EMLYON ?

B.R. : Parce que l’Ecole m’a beaucoup apporté et que ça fait partie de ma culture. Pour moi, c’est un plaisir de découvrir tous ceux qui constituent le réseau. C’est d’ailleurs par le réseau que j’ai commencé ma carrière puisque j’ai rencontré grâce à ma chère Marie-Claude Pitance lors d’un « Déjeuner Performance » Robert Beroud (ESC 70) et que grâce à lui, je suis entré chez Alexandre Tic. Mon premier patron est depuis devenu un grand ami ! Je suis dans le dispositif des événements « Performance » depuis 2000, j’interviens pour les ateliers CV parisiens depuis 15 ans, je siège activement au CA des diplômés et même si je suis amené à lâcher certaines activités, d’une manière ou d’une autre je continue sur autre chose… J’aime ça et par nature je suis fidèle… Néanmoins, en fin de saison, je quitterai la coprésidence du Club RH, car il faut savoir laisser la place aux jeunes ! Il faut du sang neuf !

Le rayonnement de l’Ecole m’importe, elle a fait un remarquable chemin dans le domaine de l’international, notamment. Nous ne pouvons nous contenter d’un classement national ou européen, car notre marché est mondial. Bernard Belletante a placé la barre là où elle doit être.

Que faites-vous exactement au sein d’Adecco ?

B.R. : Je pilote la politique de RSE –entendez responsabilité sociale et environnementale-, la Fondation Groupe Adecco qui agit pour l’égalité des chances en amont de l’emploi, et le Lab’Ho qui est notre « think tank ». Depuis 10 ans que je suis chez Adecco, je travaille, sous un angle ou sous un autre, sur le développement durable des ressources humaines : la lutte contre les discriminations et la promotion des diversités en sont une illustration, tout comme les réflexions sur les nouvelles formes d’emploi, les publics fragiles, les relations avec la société civile, et même l’environnement que nous essayons de métisser d’un volet social avec par exemple la collecte pour le recyclage par des personnes en situation de handicap.

Mon objectif est que chacun s’empare de ces thématiques et les fasse siennes dans son quotidien. C’est très stimulant car il n’y a pas deux journées qui se ressemblent !

Pour y arriver, il faut faire preuve d’ouverture et d’écoute, savoir rencontrer les gens… et utiliser leurs codes pour les associer aux projets.

Par ailleurs, j’essaye de préserver 2 heures par mois pour rencontrer des candidatures spontanées.

Vous parliez tout à l’heure de « sang neuf », sentez-vous une relève arriver, au sein du réseau, chez les plus jeunes ?

B.R. : Oui, je vois beaucoup d’énergie, beaucoup de fraîcheur chez les jeunes. Nous sentons aujourd’hui l’effet de l’entrée des jeunes, dès leur arrivée à l’école, au sein d’EMLYON FOREVER. Ce qui reste plus difficile, c’est de parvenir à cultiver l’esprit de promo. Il est nécessaire d’apprendre à conserver des liens, se rappeler au bon souvenir des uns ou des autres de temps en temps, créer des événements « rassembleurs ». En tout cas il faut cultiver le réseau avec sincérité. Si c’est par trop de l’opportunité, ça marche une fois mais pas deux. Ensuite, reste à l’entretenir, en conservant à l’esprit que le réseau, c’est un plaisir ! Et il nous faut penser demain pour l’Ecole, avec ambition !

Contact : Bruce Roch (MSc 96), tél. 06 81 10 04 53, bruce.roch@adecco-groupe.fr 

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.