10 ans après le MBA, retrouvailles de « joyeux lurons » internationaux

Jan 06, 2015

La promotion 2004 de l’international MBA s’est donnée rendez-vous sur le campus d’EMLYON à Écully le 6 décembre 2014 près de dix ans après leur remise de diplôme.  Dans l’objectif de retisser des liens parfois distendus par les années, Sandrine Caillat (EMLYON FOREVER), Peter Darlow et Vincent Leroux ont préparé une journée mémorable aux participants. Pour tous dont certains venus d’autres continents, le programme sur la journée a été bien rempli en proposant des ateliers ludiques, une croisière sur le Rhône, une visite touristique à l’occasion de la Fête des Lumières et s’est révélé largement à la hauteur des espérances de ces retrouvailles.

 

Back to old times

 

Le programme de la journée a démarré comme un jour de…classe de 2004 : au Building B, “zone accueil ”, petits croissants et café ont été offerts à l’arrivée. Là où les invités du jour s’agglutinent joyeusement entre accolades et larges sourires. Si beaucoup de diplômés avaient des doutes quant à leur capacité à reconnaitre les visages dix ans plus tard, en pratique il n’en est rien car les bons souvenirs ne meurent jamais. C’est avec énormément de plaisir et de facilité que chacun remet un prénom sur les personnes et entame la discussion comme s’ils s’étaient quittés il y a seulement quelques semaines.

 

Welcome…

 

Cela commence par une présentation faite par Sandrine du réseau EMLYON FOREVER, d’EMLYON 2014 et de son actualité avec la stratégie des années à venir. Notamment avec l’arrivée des cours en ligne ou « MOOC » et d’une ère de savoir mondialisé, il est crucial d’atteindre une taille critique, tant en nombre d’étudiants à l’étranger que par la vigueur d’un réseau d’anciens à l’international.

 

Après cette introduction sérieuse, place à la mémoire collective grâce à Vincent qui a réalisé un montage photos et vidéos collectées ici et là d’une dizaine de minutes. Les regards des participants se sont illuminés à la vue des photos d’une soirée déguisée, les yeux ont pétillés au souvenir de lieux évocateurs. Dix ans ont coulé sous les ponts, mais pendant le temps de ce montage, nous étions en 2004, entre nous, comme si le temps ne s’était pas écoulé.

 

Visit to our MBA area, boxes and classes

 

Peter Darlow n’a rien perdu de son humour british ravageur, et nous a enrôlés dans des ateliers par groupe de six. Direction les « boxes », histoire de vérifier si nos réflexes de MBA ne sont pas trop rouillés. Et c’est parti, à coup de quizz, de tableaux (Maslow, ROCE, Forces de Porter etc.) bien sûr pris à la rigolade mais pas tant que cela au vu des airs sérieux et tentatives d’espionnage de certains groupes !  « Résultats donnés ce soir au diner » nous susurre Peter avec un petit sourire mi- sadique mi- espiègle qui en dit long sur sa capacité à nous surprendre… Phosphorer cela creuse. Cela tombe bien, nous avons pris la direction le restaurant de l’école après la pause photo -prise au même endroit qu’en 2004-. Puis la visite des locaux a été l’occasion pour nombre d’entre nous de raviver le sentiment de déjà vu tant certaines parties de l’école sont étonnamment inchangées depuis notre graduation.

 

 

Lunch at school

 

C’est l’opportunité de discuter des parcours des uns et des autres, il y a bien des surprises, des confirmations aussi. C’est une prise de conscience que l’on a vécu vraiment ici en 2004 une tranche de vie importante, et qu’il faudrait refaire ce genre de réunion plus souvent.

 

 

 

Cruise on Lyon City Boat

 

En taxi, en co-voiturage ou en TER, tous étaient ensuite au départ du bateau péniche à 16h30 pour une heure de croisière sur le Rhône afin d’apprécier les nouveautés de la ville de Lyon : le récent quartier Confluence, le nouveau musée de verre futuriste, les quais de Saône illuminés pour la Fête des Lumières.

 

Festival of Light 2014

 

La place Bellecour, magnifiée par les lumières féérique du festival des lumières, fut de nouveau l’occasion de fouler l’historique vieux Lyon. Bien que vigilant à ne pas perdre ses collègues dans une foule dense, on ne peut s’empêcher, à chaque coin de rue ou troquet, de se souvenir d’anecdotes truculentes de notre année estudiantine. Déjà 20h, il a fallu nous diriger vers notre restaurant ! Le temps passe vite à force d’aller-retour entre 2014  et 2004.

 

Aux 3Gaules- l’Attrape cœur

 

Un étage du restaurant pour nous seuls, il ne fallait pas moins que cela tellement les participants allaient et venaient entre les groupes. Évidemment, nous voudrions toujours en savoir plus, les questions fusent à la manière de la chanson de Bruel, Place des grands hommes. Peter se rappelle à notre bon souvenir en montrant les paperboards gribouillés de diagrammes parfois sérieux mais surtout humoristiques du matin. Distribuant prix et notes, Peter toujours avec esprit et dérision, nous a livré un moment collectif délicieux.

 

En bonus, Peter nous a appris un drôle de jeu avec des chamallow, le chubby-bunny : à utiliser lors de réunions pour dérider l’atmosphère…

 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.