Isabelle Bernard, diplômée EMLYON, Dirigeante de l'OL Féminin et Présidente d'OL ANG'ELLES

Apr 22, 2015

Samedi 18 avril, l’OL féminin a remporté à Calais la coupe de France en battant Montpellier sur le score de 2 à 1. Après avoir obtenu un neuvième titre de rang en D1, les Lyonnaises signaient ainsi un nouveau doublé. Comment expliquer les excellentes performances d’une équipe qui a participé au renouveau du football féminin sur le plan médiatique ? Isabelle Bernard, Dirigeante du club, Présidente du groupe de supporters OL Ang'Elles et diplômée EMLYON (ESC 80) présente les choix stratégiques concernant le développement du club et sa vision du foot féminin français. Très investie dans ce domaine, elle a notamment reçu en juillet 2014 les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur des mains de Jean-Marc Le Gars, président de la Cour d’Appel administrative de Lyon.

 

Grâce à ses nombreuses victoires, l’équipe féminine de l’OL a su faire émerger le foot féminin sur la scène médiatique nationale. Quel regard portez-vous sur ce sport ?

Depuis l’origine, cette activité m’intéresse pour son fort potentiel de développement : il n’y avait aucune raison que le football embrase la planète entière dans sa version masculine, que des pays comme l’Allemagne comptent plus d’une million de licenciées féminines et qu’il y ait un tel retard en France ! Or le football féminin est appelé à un grand développement : nous progressons mais nous n’avons pas encore rattrapé notre retard sur d’autres pays, la médiatisation augmente, le nombre de personnes assistant aux matchs féminins aussi. Parallèlement la FFF favorise le développement féminin du football qui est un fort potentiel de nouvelles adhésions.

 

Qu’est-ce que le club OL Ang'Elles ? 

Toute équipe professionnelle de football se doit d’avoir un club de supporters, d’où la création du fan club OL ANG’ELLES. Je l’ai créé et je le préside. Cela me permet non seulement de pérenniser son développement mais aussi de m’assurer que la mentalité dans les tribunes soit la même que sur le terrain: fair-play, ambiance familiale et amicale règnent dans les stades.

 

Y a-t-il des pays en Europe où le football féminin est beaucoup plus développé qu’en France ? 

Tous les pays nordiques sans exception sont en avance sur la France, de même qu’une bonne partie du continent américain et quelques pays d’Extrême-Orient comme la Corée et le Japon.

 

Le dirigeant sportif que vous admirez le plus ?

Jean-Michel Aulas évidemment ! J’ai pu apprécier ses qualités de gestionnaire et de meneur d’hommes et de femmes. C’est aussi un homme qui ne lâche pas devant l’adversité et nous en avons besoin pour réussir à émerger.

 

Que gardez-vous d’EMLYON en termes de compétences acquises et qui vous ont permis de progresser dans votre carrière professionnelle ?

C’est la structuration de ma pensée et de mon raisonnement autour d’une problématique qui m’a été le plus utile, de même que l’analyse financière des bilans et les grands principes de marketing.

 

Votre plus grande fierté au sein de votre parcours professionnel ?

D’avoir eu des résultats supérieurs aux autres partout où je suis passée. Dans ma jeunesse, j’étais une compétitrice en ski, puis j’ai opté pour les études plutôt que pour l’équipe de France, mais force est de constater que c’est l’un des traits de ma personnalité et mon moteur. Ce qui explique sans doute que je suis retournée dans le milieu !

 

Contacts:

IBernard@olympiquelyonnais.com

t : @OLfemininsite web officiel OL équipe féminine
t : @OLAngElles - f : www.facebook.com/olangelles - site web officiel OL ANG’ ELLES 


Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.