emlyon business school dans le top 30 du palmarès mondial Emerging/ Trendence des diplômés les mieux préparés à l’emploi

Nov 17, 2016


emlyon business school fait une percée spectaculaire en passant de la 64e place (classement 2015) à la 26e (2016), dans un classement mondial des universités et des grandes écoles sur l’employabilité des étudiants. A l’échelle nationale, l’école se hisse à la seconde place, derrière HEC.

Réalisé par le cabinet de conseils en ressources humaines Emerging et l’institut de sondage allemand Trendence, ce classement s’intéresse exclusivement au point de vue des recruteurs en évaluant auprès de 2500 employeurs de 21 pays la réputation des établissements. Si les États-Unis et la Grande-Bretagne trustent sans peine le top 10 avec 9 de leurs institutions, 11 écoles et universités françaises sont dans le top 150 de ce classement.

«En valorisant, notamment, la recherche, les autres classements jugent les établissements selon une conception très anglo-saxonne de l’université », indique au Monde Laurent Dupasquier, directeur général d’Emerging, alors qu’ici, « on a le point de vue direct du marché ».

Pour les recruteurs internationaux, les critères qui dominent afin de prédire l’employabilité d’un jeune diplômé restent « l’expérience professionnelle du candidat », devant le « haut niveau de spécialisation » et la « maîtrise d’au moins deux langues étrangères ».

emlyon business school has made the top 30 on the Emerging/Trendence list of graduates best prepared for professional life.

emlyon business school has made a spectacular leap from 64th (2015) to 26th place (2016) in the global list of universities whose graduates are most employable. On a national scale, the school is in second place behind HEC.

The list is prepared by human resources consultancy Emerging and the German research institute Trendence. This particular survey consulted recruiters exclusively. 2500 employers across 21 countries were asked to evaluate higher education establishments. While the United States and Great Britain dominate the top 10 with 9 of their institutions, 11 French universities and schools are in the top 150.

Laurent Dupasquier, Executive Director of Emerging told Le Monde newspaper: “By focusing on research in particular, other rankings evaluate educational establishments based on an Anglo-Saxon idea of universities.”

For international recruiters, the key criterion of a graduate’s employability remains their “professional experience” over their “high level specialization” or “fluency in two foreign languages.”


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.