Rémi-Jean Berger : « L’incubateur de l’école permet de structurer son entreprise, de développer un business plan, de trouver les fonds »

Feb 27, 2017

Rémi-Jean Berger : « L’incubateur de l’école permet de structurer son entreprise, de développer un business plan, de trouver les fonds »

Créée début 2015, la start-up lyonnaise MEDEO est spécialisée dans les logiciels médicaux. Aujourd’hui, l’entreprise a été choisie pour répondre à un appel à projets en Inde. Explications avec son cofondateur, Rémi-Jean Berger (Programme I.D.E.A. 2015).

Présente-nous MEDEO ?


MEDEO est une startup proposant des solutions de santé connectée. Le but est de fournir une aide aux médecins en utilisant les technologies numériques actuelles. Avant MEDEO, il existait peu d’outils pour suivre les patients à distance. Pour les patients vivant dans des déserts médicaux, les applications sont très concrètes.

Comment est née l’idée de MEDEO ?

Lorsque j’étais en stage à emlyon business school, je devais réfléchir avec Yacine Remini, étudiant à l’Ecole Centrale de Lyon, au développement d’une solution innovante. Nous nous sommes dirigés vers le domaine de la santé. Durant six mois on a mené des recherches pour finalement constater que les médecins libéraux étaient encore à l’âge de pierre face aux outils numériques. Nos passions de l’informatique, du big data et des objets connectés ont fait le reste…

En quoi emlyon business school t’as aidé dans ton cursus ?

J’ai eu la chance d’intégrer le programme Innovation Design Entrepreneuriat & Arts. Cette double casquette techno et business m’a ouvert l’esprit. En parallèle, durant ma scolarité, j’ai monté l’association « Smart-up » afin de fédérer les initiatives technologiques développées par les élèves. Ensuite, le fait d’intégrer l’incubateur de l’école permet de structurer son entreprise, de développer un business plan, de trouver les fonds…

As-tu gardé des liens avec les anciens ?

Avec Yacine, nous avons fait une intervention à l’école à l’appel d’un professeur intéressé par les questions de santé connectée. J’ai également participé aux événements autour de l’innovation, les « Early Makers » et les « Learning Hub ».

Un conseil pour les étudiants de l’école ?

Fonce ! La scolarité est le meilleur moment pour lancer et réaliser ses projets. Je vois certains de mes camarades qui ont eu des propositions de poste intéressantes mais regrettent aujourd’hui de ne pas avoir suivi leur instinct en créant leur entreprise. Pourtant, toutes les conditions sont réunies : vous avez le temps, le réseau et les infrastructures pour vous permettre de mener à bien votre projet.

L’entrepreneuriat n’a donc que du bon…

Aujourd’hui, je suis satisfait d’avoir monté une entreprise, de travailler en équipe avec des associés. Evidemment, quand on commence, on a des centaines d’idées à la minute et il est parfois difficile de rester focus sur son projet. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Une qualité pour bien manager ?

La confiance en l’autre. C’est propre à l’esprit startup je pense mais il me semble nécessaire de responsabiliser ses équipes pour qu’elles donnent le meilleur.

Une habitude de vie ?

La sieste au bureau ! Chaque jour après le déjeuner on s’accorde 20 minutes. Clairement, ça sauve une journée.

Un projet à suivre ?

Je suis trésorier d’une association d’anciens de l’école. Ils réalisent aujourd’hui leur « Maker Tour », un tour du monde des FabLab. Lien : http://www.makertour.fr/

L’avenir tu le vois comment ?

Nous avons des ambitions à l’international, notamment en Inde où MEDEO a remporté un appel à projet lancé par la BPI et le ministère de la Santé indien.


Rémi-Jean Berger: “Thanks to the school's incubator, you can structure your company, develop a business plan and raise funds”

Created in early 2015, the Lyon-based startup MEDEO specializes in medical software. At present, the company has decided to respond to a call for projects in India. Here's more from its co-founder, Rémi-Jean Berger (I.D.E.A. Program 2015).

Can you present MEDEO to us?

MEDEO is a startup offering connected healthcare solutions. The goal is to help doctors through the use of the latest digital technologies. Before MEDEO, there were few tools for monitoring patients remotely. For patients living in medical deserts, the applications are very concrete.

Where did the idea for MEDEO come from?

While I was doing a work placement at emlyon business school, I had to think with Yacine Remini, a student at Ecole Centrale de Lyon, about developing an innovative solution. We focused on the healthcare industry. For six months, we did research, and we finally realized that doctors in private practice were still in the Stone Age when it came to digital technology. Our passion for IT, big data and connected objects did the rest...

How did emlyon business school help you on your path?

I had the opportunity of joining the Innovation Design Entrepreneurship & Arts program. This dual program in technology and business opened up my mind. In parallel, during my studies, I started up the “Smart-up” association to unite technological initiatives developed by students. Next, by joining the school's incubator, I was able to structure the company, develop a business plan, raise funds, etc.

Have you stayed in touch with other alumni?

Yacine and I gave a talk at the school for a professor interested in connected healthcare issues. I have also participated in innovation-related events: Early Makers and Learning Hub.

Do you have any advice for the school's students?

Go for it! While you're still in school is the best time to launch and carry out projects. I see some of my classmates who received good job offers, but who now regret not following their instincts and starting up a company. But the conditions are just right: you have the time, the network and the infrastructure to make a success of your project.

So entrepreneurship is a win-win?

I'm satisfied about starting up a company and working on a team with colleagues. Of course, when you're starting out, you have a hundred ideas a minute, and sometimes it's hard to stay focused on your project. But it's worth the effort!

What does it take to be a good manager?

Trusting other people. I think this is specific to the spirit of startups, but it is crucial to give your teams responsibility so they will give their best.

A lifestyle habit?

Taking a nap at work! Every day after lunch, we give ourselves 20 minutes. It really saves the day.

A project to follow?

I am the treasurer of an emlyon business school alumni association. They are currently doing their “Maker Tour”, a world tour of FabLabs.

How do you see the future?

We have international ambitions, particularly in India, where MEDEO has won a call for projects launched by the BPI and the Indian Ministry of Health.

Rémi-Jean Berger https://twitter.com/RmiJean
LinkedIn https://fr.linkedin.com/in/remijeanberger


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.