Portraits d'early makers : Charles & Romain, fondateurs de Ciel, mon radis

Apr 25, 2017

Après avoir créé le premier potager d’open-space, deux amis diplômés en 2014 lancent le potager d’intérieur pour jardiner à la maison, sans balcon ni jardin !


Diplômés du Master Grandes Écoles en 2014, Charles et Romain sont originaires de la campagne. « J’ai grandi à Auzay, dans un village de Vendée avec 500 habitants et 500 vaches » raconte Charles. A la sortie d’emlyon business school, les deux amis se retrouvent en costume sur la ligne n°1 du métro parisien, direction La Défense… C’est le choc des cultures ! Alors qu’ils avouent n’avoir jamais touché un râteau en 18 ans passés à la campagne, Charles et Romain se mettent à cultiver des tomates sur les friches de la petite ceinture, des salades sur les balcons de leurs amis. Le besoin de nature les saisit tant, qu’ils créent leur start-up : Ciel, mon radis ! Ils inventent le premier potager d’intérieur pour cultiver basilic, tomates cerises et fleurs comestibles au bureau. Installé dans la cafétéria, le potager est un espace de pause et d’échange informel pour les collaborateurs. Tous les deux mois, la start-up anime un atelier de jardinage : le « Thym Building ». PWC, Engie, Roche ou encore L’Oréal ont déjà adopté la pause verte au bureau !


Encouragés depuis 2 ans par les salariés qui jardinent en entreprise, Charles et Romain lancent un nouveau produit : le potager d’intérieur pour jardiner toute l’année à la maison, sans balcon ni jardin !

« Nos participants en entreprise nous disent chaque fois que toucher la terre, sentir le basilic, ajouter un peu d’eau, permet de couper quelques minutes avec leurs préoccupations. Et ils nous demandent de pouvoir reproduire l’expérience chez eux ! ». Les fondateurs de Ciel mon radis ont donc conçu un petit potager d’intérieur pour retrouver les sensations du jardinage à la maison : mettre les mains dans un compost qui sent les sous-bois, semer des graines, attendre et les voir soulever la terre... Et pour que ce plaisir soit possible toute l’année, y compris pour les urbains sans jardin, la start-up a conçu une lampe qui reproduit la lumière du jour et permet aux plantes de pousser en intérieur. « Beaucoup de gens nous disent ne pas avoir la main verte. Mais avec un terreau et un compost de qualité, une lumière qui joue le rôle du soleil et une ou deux indications simples, aucun de nos jardiniers en entreprise n’a fait mourir ses aromates en 2 ans ! Et quand on voit le plaisir qu’ils ont à réussir leurs cultures, ça nous donne envie de continuer. »



Le potager de 40x15cm est fabriqué en hêtre, avec deux pots en terre cuite et un réservoir d’eau émaillé. « Utiliser des matériaux naturels nous plait. Sentir le fil du bois sous ses doigts ou les légères irrégularités des pots en terre cuite, soupeser le socle en hêtre… ça fait partie du plaisir de l’objet ».

Le nouveau potager de Ciel mon radis est disponible en pré-vente depuis le 21 mars. Rendez-vous sur la plateforme de financement participatif Ulule, pour acheter le potager à prix réduit ou pour soutenir le projet à partir de 10€ en échange d’un cadeau !


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.