Elise Grandidier (association « Le Tour des Terroirs ») : « un early maker a conscience de l'échec mais sera prêt à rebondir à tout moment car il aura appris de ses erreurs »

Suite à un Bachelor en Arts Culinaire et Management de la Restauration et la spécialisation Entreprendre à l'Institut Paul Bocuse, Elise Grandidier (Mastère Spécialisé ® Entrepreneuriat & Management de l’Innovation) est actuellement Chef de Projet au sein de l'association étudiante « Le Tour des Terroirs », en partenariat avec l'Institut Paul Bocuse. Son objectif est de révéler le potentiel gastronomique et culturel de chaque région de France, à promouvoir et fédérer les « savoir-faire », les « métiers de bouche » ainsi que les « arts de la tables ». On part à sa rencontre ?

De quelle façon ta scolarité à emlyon business school te permets de mener à bien tes missions au sein de l’association ?

emlyon business school m'a réellement ouvert l'esprit. Moi qui ai fait une école hôtelière, j'étais entourée de personnes vivant la même passion que moi: la gastronomie. Parmi les 45 personnes de ma classe, j'ai rencontré des ingénieurs, des juristes, des linguistes... Lors de la première semaine, j'ai présenté l'association devant la classe comme PCE, quatre m'ont rejoint, tous d'univers différents, et ont d'une part permis à réaliser à bien la soirée de lancement de l'association à Metz qui accueillait 80 personnes, et d'autre, par leur vision extérieur qui a permis de construire un modelé économique fiable pour « Le Tour des Terroirs ».

Qu’est un early maker pour toi ?

Quelqu'un qui se donne les moyens de réussir le plus rapidement possible dans sa vie professionnelle. C’est aussi quelqu'un qui a conscience de l'échec mais qui sera prêt à rebondir à tout moment car il aura appris de ses erreurs.

Tu peux recruter n’importe qui dans le monde pour venir t’épauler dans ta mission. Qui serait l’élu ?

Un ami. Travailler avec les gens que nous apprécions est épanouissant, motivant et enrichissant, mais il faut faire attention toutefois à savoir gérer boulot et vie perso dans ce genre de situation...

Un conseil pour aider les étudiants à gérer au mieux leurs actions dans une association ?

Exploitez au maximum le réseau professionnel dont vous pouvez bénéficier !

Si tu étais un mets, tu serais quoi ?

Je suis beaucoup trop gourmande pour ne citer qu'un seul met! Mais vu la saison je pense à la « Burrata », ferme à l'extérieur, mais quand on la perce on y trouve un cœur explosant et fondant.

Qu’est ce qui te marque le plus au sein de l’Institut Paul Bocuse, avec qui emlyon business school a un partenariat ?

Quand nous rentrons à l'Institut, on a l’impression d’être adoptés par une belle et grande famille. Nous créons des liens indélébiles avec tant de monde... Chefs, professeurs, directeur de l’institut… Tout le monde est l'écoute des étudiants. Je serai éternellement reconnaissante envers Hervé FLEURY, ancien directeur de l'Institut Paul Bocuse, qui m'épaule et me soutient depuis le début dans mon projet et qui a accepté d'être le Président de l'association Le Tour des Terroirs. 

 

Autres communications