Maïa BOURREILLE (YOON), catégorie Alumni for Others - alumni makers awards 2019

Apr 05, 2019

Maïa BOURREILLE PGM 2008 – YOON - Directrice générale

Pourquoi pensez-vous être l’alumni maker de l’année dans votre catégorie ?

Aujourd’hui en France, 1 demandeur d’emploi sur 6 est étranger, plus de 210 000 personnes étrangères en situation régulière arrivent sur le marché du travail chaque année, les plus chanceuses et tenaces mettront plus de 3 ans avant de retrouver un poste qui leur convient. La majorité subira un déclassement professionnel.

Du «migrant », « réfugié » à « l’expatrié », en passant par le conjoint de français, et l’étudiant, tous racontent les mêmes obstacles : le doute permanent sur leurs compétences, le manque de maitrise du français de leur métier, la méconnaissance du marché du travail, l’absence de réseau personnel, professionnel, l’isolement, la discrimination, et la traversée d’une période de transition culturelle et identitaire qui bouleverse tous leurs repères.

Pour ces personnes, plus leur recherche d’emploi dure, plus le risque de tomber dans la précarité structurelle s’accroit. Nous avons tous à gagner à ce que ces personnes retrouvent un emploi à la hauteur de leurs ambitions et de leurs compétences.

Pour relever ce défi, j’ai créé – avec toute une équipe pluridisciplinaire - l’association YOON France, qui lutte contre le déclassement professionnel des personnes étrangères en France, les encourage dans la voie professionnelle de leur choix, et les accompagne individuellement pour leur permettre de maîtriser leur parcours d’intégration professionnelle en France.

Notre vision est celle d’une juste intégration professionnelle des personnes étrangères, source de mieux vivre ensemble, qui contribue au développement d’une société responsable et performante.

La force de nos accompagnements réside dans l’alliance entre différentes personnes et expertises : le coaching, le français langue étrangère, l’accompagnement à la recherche d’emploi ou de carrière, le développement d’un réseau professionnel. Nous travaillons à rapprocher les mondes : nouveaux arrivants, employeurs, citoyens, mais aussi acteurs publics, associatifs, entreprises.

Aujourd’hui, nous avons conseillé plus de 200 personnes dans leur stratégie d’intégration professionnelle en France, sensibilisé plus de 100 personnes sur les sujets de notre « ADN » (interculturalité, Droit des étrangers et Culture du réseau) et nous avons démarré nos premiers accompagnements individuels, en partenariat avec la Métropole de Lyon, des Villes, des associations, et des entreprises. Notre objectif est de développer nos actions, et de susciter l’engagement d’un nombre croissant de citoyens, d’acteurs publics et surtout d’entreprises :  pour qu’elles soient plus accessibles à des demandeurs d’emploi étranger, qu’elles sécurisent les parcours professionnels de leurs collaborateurs étrangers et leurs conjoints, et qu’elles captent les innovations qu’ils apportent.

Notre modèle est basé sur un principe de solidarité, afin de pouvoir rendre nos services accessibles au plus grand nombre. Si vous souhaitez nous soutenir et vous engager à titre individuel ou professionnel, c’est par ici : http://www.yoonfrance.com/rejoignez-nous

Lorsqu’en 2008 j’ai pris un tournant radical après emlyon business school vers la coopération internationale, je ne pensai pas que cela me conduirait à lancer ma propre « entreprise ». Aujourd’hui, forte de mes différentes cultures organisationnelles, je me retrouve à 100% dans l’esprit des early makers, qui m’anime au quotidien : le rapprochement des cultures, le partage des leviers et pratiques, l’interdisciplinarité, l’efficacité, le faire ensemble, le dépassement des obstacles, une vision à long terme centrée sur l’humain, avant tout. Je suis inspirée par les centaines de personnes que j’ai rencontrées qui ne se sont pas résignées, et qui me motivent chaque jour pour continuer avec toujours plus d’audace. Les difficultés sont encore nombreuses, mais à force d’écoute et d’empathie, d’intégrité, de confiance, de motivation et d’ambition, nous franchissons chaque jour de nouvelles étapes, remportons des petites et grandes victoires, qui nous permettent de convaincre et de susciter l’engagement de nouvelles personnes, de lever des tabous, de dépasser les stéréotypes, et de transmettre notre audace à tous ceux que nous accompagnons.

Le sens au travail, le vivre ensemble, les soft skills, une économie vertueuse sont les défis du XXIe siècle : nous avons décidé de faire notre part !
*le mot YOON vient du wolof et signifie « la voie, l’accès, le chemin »

 

Revue de presse :

Prix Jean Gaudry : http://lyonpresquile.com/dynamique-locale/ et 1 article dans le Progrès du même jour

 


Connectez-vous avec vos identifiants emlyon business school pour voter 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.