Audrey GIVONE (EUROPEAN INVESTMENT BANK), catégorie Alumni for Others - alumni makers award 2019

Apr 05, 2019

Audrey GIVONE PGE 2016 - European Investment Bank (EIB) - Chargée de suivi des projets Hors Union Européenne

Pourquoi pensez-vous être l’alumni maker de l’année dans votre catégorie ?

Diplômée d'emlyon business school en 2016, j’ai souhaité orienter l’intégralité de mon parcours au service des « autres ». Ayant fait de la Finance mon domaine d’expertise grâce à l’emlyon, j’ai su très tôt que je souhaitais démontrer que la Finance était un moyen et non une fin en soi, et pouvait avoir un impact positif sur la Société, comme je l’écrivais dans mon essai en 2015, « Le nouvel homme : Du pari éthique dans le monde de la Finance », qui a reçu le 2ème prix du concours national d’essais organisé par l’UNESCO et le Rotary.

Forte de cette conviction, j’ai candidaté dans plusieurs Banques Publiques, bien que ce domaine reste dominé par les étudiants en sciences politiques et où il y a très peu d’étudiants de l’emlyon.

Après plusieurs années, j’ai pu réaliser mon rêve d’intégrer les institutions européennes, qui chaque jour œuvrent au service des citoyens européens. La Banque Centrale Européenne m’a ouvert ses portes juste après mon diplôme, j’y ai passé une année au contact des sujets clés de l’actualité européenne. J’ai eu l’occasion de participer à des recherches de haut niveau au côté d’économistes.

Si le secteur public a très vite été une vocation, c’est à l’été 2017 que mon envie d’aider les populations les plus pauvres a pris tout son sens, avec mes débuts dans le domaine de l’aide au développement.

Au sein de la Banque Européenne d’Investissement, je suis responsable du suivi financier de projets qui répondent à des enjeux sociaux et environnementaux dans les pays en développement situés en dehors de l’Europe, principalement en Afrique. J’ai la grande chance et l’honneur de contribuer à des projets de grande envergure dans le secteur public, qui participent aux stratégies de développement national des pays, et où l’aide financière a un rôle clé. Loin des grandes banques d’investissement londoniennes ou parisiennes où j’avais fait mes débuts, je me définis désormais comme une banquière un peu spéciale, travaillant sous l’égide de la Banque de l’Europe et des européens, tantôt au bureau et tantôt sur des chantiers. Je travaille toujours en binôme avec un ingénieur, afin de suivre les projets que nous finançons.

Un de mes projets les plus marquants fut celui du projet de la centrale solaire de Ouarzazate, située au Maroc entre l’immensité du désert et la montagne, elle apparaît aujourd’hui comme la plus grande centrale solaire d’Afrique et son impact avoisine le million de personnes, en approvisionnement en énergie verte (https://www.eib.org/fr/infocentre/videotheque/ouarzazate-video.htm). Ce fut un grand honneur de contribuer au suivi de ce projet au contact des marocains et de m’y rendre à trois reprises.

Quand je voyage sur les sites, je me rends compte de l’impact de l’Europe et de la finance publique à l’étranger sur les populations locales. Je suis heureuse d’avoir su écouter mes valeurs et mon envie de transformation du secteur financier, d’avoir anticipé les changements du monde de la finance, d’avoir entrevu le rôle que celle-ci devait prendre dans la société compte tenu du changement climatique auquel nos sociétés doivent faire face. J’ai souhaité relier le monde des écoles de management à celui du service public. Je suis très fière en tant qu’alumni de l’emlyon, de travailler à l’international, de continuer à capitaliser sur les valeurs d’ouverture et au service de communautés différentes, parfois dans des pays très pauvres. L’emlyon est l’école qui m’a donné le goût de l’international, et m’a exposé aux problématiques de développement, avec deux semestres à l’étranger au cours de mes études (Chine puis Russie). J’en ai désormais fait mon métier et cela m’enrichit au quotidien, que ce soit au contact de collègues qui peuvent être de 28 nationalités différentes (la BEI recrute parmi les 28 pays membres de l’Union), ou directement dans les pays où je voyage.

Aujourd’hui, étant souvent contactée par de nombreux étudiants, je souhaite partager mon parcours afin que les étudiants en Finance puissent trouver leur voie et avoir l’impact d’envergure qu’ils souhaitent sur la Société, en faveur des autres. 

 

Revue de presse :

 

2015 : Prix UNESCO et ROTARY

https://www.em-lyon.com/fr/actualite-ecole-de-commerce/Folder/actualites-grande-ecole-management/actu-evenements/Concours-National-Promotion-de-l-Ethique-Professionnelle-une-etudiante-EMLYON-remporte-le-2eme-prix-de-l-edition-2015

2017 : Publication officielle d’une recherche à la Banque Centrale Européenne :

https://www.ecb.europa.eu/pub/research/authors/profiles/audrey-givone.en.html

2019 : Participation en tant que rôle modèle dans la vidéo « Diversity and Inclusion » de la Banque Européenne d’Investissement (voir minute 1:12)

https://www.eib.org/fr/about/jobs/diversity/index.htm

 


Connectez-vous avec vos identifiants emlyon business school pour voter 


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.